Pourquoi évaluer l'empreinte environnementale de son site web ? - Fabien Perot

Pourquoi évaluer l’empreinte environnementale de son site web ?

Pourquoi évaluer l'empreinte environnementale de son site web

Cela n’échappe à personne, le numérique est un secteur très polluant, émettant environ 4% des gaz à effets de serre dans le monde, et dont la tendance ne cesse de s’accélérer. L’enjeu fort aujourd’hui est de prendre conscience de cet impact, de pouvoir le mesurer, et d’établir un plan d’action en conséquence.

La sensibilisation, premier enjeu de l’éco-conception

Prendre conscience de l’impact du numérique, et en particulier de l’impact de son site web, c’est déjà avoir fait un pas énorme dans sa démarche. Puisque pour de nombreuses personnes encore, l’impact n’est pas si évident, Internet ayant une représentation très virtuelle dans l’esprit de chacun. Pourtant, Internet est une immense machine reposant sur des serveurs et des infrastructures répartis partout dans le monde, et alimenter à base d’électricité. La pollution est donc bien réelle, aussi bien en phase de fabrication que d’utilisation de ces équipements.

Se sensibiliser à cela, ce n’est pas juste prendre conscience de la pollution du numérique ou de votre site web. C’est aussi prendre en compte l’impact de vos mails, de vos services de stockage, de l’utilisation de vos réseaux sociaux, etc. Et pour aller encore plus loin dans votre initiation, partagez vos découvertes avec vos proches ou vos collègues.

Point de départ d’une démarche globale

Au-delà de la prise de conscience, l’évaluation de l’impact environnemental de son site permet de donner un premier point de départ à sa démarche d’amélioration. Évaluer son site, c’est prendre conscience des points positifs et des points à améliorer. Peut-être que vous compressez déjà vos images, mais qu’à l’inverse vous utilisez beaucoup trop d’extensions WordPress. L’évaluation permet d’en prendre connaissance, d’établir un premier état des lieux et de réfléchir à un plan d’action à adopter.

À vous de jouer

Le meilleur moyen de prendre conscience de la pollution de son site web est de s’y intéresser directement ! Je vous propose un exercice très simple pour cela, avec les questions suivantes :

  • Utilisez-vous un hébergeur vert pour héberger votre site web ?
  • Compressez-vous vos images ?
  • Hébergez-vous des vidéos directement sur votre site ?
  • Utilisez-vous des polices d’écriture « exotiques » ?

Vous l’avez très vite compris, il y a des règles très simples d’éco-conception que tout le monde peut mettre en place. En répondant à ces quatre questions très brèves, vous pouvez potentiellement identifier déjà quelques points d’amélioration. L’étape d’après, c’est d’aller évaluer votre site web en profondeur.

Vous souhaitez que l’on en discute ensemble ? N’hésitez pas à me contacter pour un audit gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page