Comment optimiser les images de son site WordPress ? - Fabien Perot

Comment optimiser les images de son site WordPress ?

Comment optimiser les images de son site WordPress

C’est l’un des piliers de l’éco-conception web, et bien souvent le levier d’amélioration auquel on pense en premier : il s’agit bien de l’optimisation et de la compression des images. Je voulais absolument l’évoquer avec vous puisque contrairement à d’autres techniques d’éco-conception web, le travail des images est accessible à tous et le gain peut être colossal.

En quoi cela consiste ?

Cela consiste très simplement à adopter le bon format, la bonne échelle et le bon taux de compression, pour réduire la taille de vos images et améliorer les performances de votre site web. Les images sont en effet des médias très gourmands en ressources et en bande passante : mal optimisées, elles vont considérablement ralentir votre site web et dégrader l’expérience utilisateur de vos visiteurs. Elles pénaliseront également votre référencement et rendront votre site difficile d’accès en fonction des appareils.

Comment faire ?

Il y a différentes pratiques très simples à mettre en place pour contrer cela :

  • Choisir le bon format
    PNG pour les images avec transparence, mais le format est assez lourd
    GIF pour les images animées
    JPEG pour toutes les autres images
    WebP : un tout nouveau format lancé par Google, plus léger et réservé au web, mais qui pose encore certains soucis de compatibilité
  • Redimensionner les images
    Il ne s’agit pas seulement d’opter pour le bon format et de compresser les images (voir plus bas), il faut aussi tenir compte de la taille de l’image. La meilleure solution étant de redimensionner une image exactement à la taille à laquelle elle doit être affichée sur le web, pour éviter un redimensionnement par le navigateur.
  • Choisir la bonne résolution
    La résolution standard pour le web est de 72 dpi.
  • Compresser les images
    2 possibilités s’offrent à vous : compresser les images avant de les télécharger sur votre site, ou utiliser une extension WordPress qui compressera les images à votre place. Les plus connus sont Smush, Imagify ou encore EWWW. Vous pourrez jouer sur le taux de compression pour réduire la taille de vos images sans trop perdre en qualité visuelle.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez aussi supprimer les métadonnées inutiles (qui prennent de la place pour rien si vous n’en avez pas l’utilité) et nommer vos images (pour améliorer votre référencement).

Quels sont les avantages ?

Certains gains sont facilement mesurables, alors que c’est beaucoup plus difficile à imager pour d’autres :

  • Amélioration de la vitesse de chargement des pages
    Les navigateurs vont afficher vos images et donc vos pages pour rapidement : cela améliore nettement l’expérience utilisateur de vos visiteurs.
  • Amélioration du référencement du site
    Google adore les sites rapides, et les met donc en avant ! En travaillant le poids de vos images pour accélérer votre site, vous envoyez un message très positif à Google dans la prise en compte de votre site web.
  • Amélioration du poids du site
    Que ce soit pour la sauvegarde, la maintenance ou l’hébergement de votre site, la gestion sera toujours plus aisée avec un site léger.

Et cerise sur le gâteau : vous mettez un premier pas dans l’éco-conception web, en réduisant le poids de votre site web et donc l’impact environnemental de celui-ci.

J’espère vous avoir convaincu à travailler cet aspect de vos sites respectifs ! Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page